Qui c’est celui-là?

Bienvenue sur mon blog pour partager mon aventure,

le tour de France à pied par les GR en 365 jours.                                                      

Qui suis-je

Je m’appelle Bernard et habite à Nancy, la ville du roi Stanislas et de sa célèbre Place. Enfant du baby-boom, je ne vous infligerai pas mon CV, si ce n’est pour vous dire que mon expérience professionnelle est non seulement longue, mais derrière moi. Ceci n’exclut pas les projets, bien au contraire.

Alors, en avant, et soyons fous!

Génèse d’un projet

La randonnée, la montagne, les voyages ont toujours été mes compagnons, souvent par mes lectures. Vers l’âge de 13 ans, j’ai dévoré avec passion « Annapurna premier 8000 » de Maurice Herzog et  « Les Conquérants de l’inutile » de Lionel Terray. D’une certaine manière, sans que je m’en rende compte expressément, ces deux livres m’ont accompagné jusqu’à aujourd’hui.

Vers la fin des années 70, vainqueur d’une compétition de ski par équipe à Chamonix, je me souviens encore de l’émoi ressenti lorsque Maurice Herzog, alors Maire de la commune, m’a remis mon prix; et  de l’émotion encore plus grande quand j’ai serré cette immense main à laquelle il manquait trois doigts abandonnés sur les pentes gelées de l’Annapurna.

En 2002, pour mes 50 ans (je vous laisse faire le calcul), j’ai réalisé un rêve : j’ai fait le trek du Grand tour des Annapurna au Népal, 350 Kms, 14 jours de marche, un passage de col à 5600m, des paysages grandioses, mais aussi une aventure physique et humaine. J’avais emporté le bouquin de Herzog, et dès que je le pouvais, j’essayais de visualiser l’itinéraire de l’expédition française (ah!l’étape à Jomson).

Plus récemment, à l’été 2015, après un très long temps sans marcher, j’ai fait une randonnée d’une vingtaine de kilomètres sur le GR34, le long de la Côte d’Emeraude en Bretagne. Rien que de très banal, si ce n’est que dans les jours suivants, le désir impérieux de réaliser quelque chose de « grand », du moins à mes propres  yeux, s’est imposé à moi. M’est revenue en mémoire, lors de mes réflexions, la réponse que j’avais faite, quelques années plus tôt, à un ami qui me demandait : « Là, maintenant, si tu décidais de faire ce dont tu as vraiment envie, sans réfléchir aux inévitables obstacles, tu ferais quoi? »; du tac au tac, je lui avais répondu : « Je prendrais la route, je partirais marcher sans limite de temps, là où mes pas me mèneront ».

Aussitôt dit,…… aussitôt pas fait. Mais tout de même……

J’y vais

J’ai réfléchi, j’ai relu les « Conquérants de l’inutile » de Terray, j’ai étudié les cartes et les itinéraires, et je me suis lancé le défi de faire le tour de France à pied par les GR en 365 jours.

Nous y voilà. Départ prévu le 30 avril 2017 de la place Stanislas à Nancy.